Les élections intéressent les chatons

Les élections intéressent les chatons

Cette vidéo mise en ligne par Eva Joly a rapidement parcouru son petit tour de France, avec près de 50 000 vues en l’espace d’une semaine.


L'abstention fait peur aux chatons – Je crois… par SAV_EvaJoly

Fait intéressant : les statistiques du web marketing montrent que les courtes vidéos présentant un chat (déguisé, en train de faire des bêtises, dans une situation cocasse ou juste « trop mignon ») sont les plus vues sur la toile. Apparemment, elles dépasseraient de loin les femmes en tenues frivoles, les gags et autres « plaisanteries » de bon ou très mauvais goût.

Certaines agences se sont même spécialisées dans la réalisation de vidéos mettant en scène des chats. Pas si facile paraît-il, car l’acteur a ses exigences.

L’audimat de ces vidéos dépasse facilement les 20 à 30 millions d’internautes. Alors, vous avez compris la recette ? Une caméra, un chaton, votre message en fond publicitaire ; semble-t-il que cela soit suffisant pour que les spectateurs soient réceptifs au message et le diffusent ! Je vous épargnerai une conclusion du type « chat alors », « chaperlipopette » ou « chaval de Troie ». Le marketing, c’est fini, l’avenir est dans le shampooinage d’animaux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *