La communication qui vous va le mieux

La communication qui vous va le mieux

Il existe des centaines de manière de faire votre promotion. Des milliers, même.

Vous pouvez :

  • convier des journalistes à un déjeuner de presse
  • distribuer des flyers dans toutes les boîtes aux lettres qui bordent votre quartier
  • faire de la relance téléphonique
  • créer un buzz sur la toile
  • distribuer des échantillons gratuits
  • diffuser une publicité à la télévision
  • organiser une conférence pour présenter votre mission
  • intégrer des réseaux professionnels
  • créer un site Internet
  • concevoir une plaquette, un catalogue

Parmi ces milles et une voies possibles, comment trouver le chemin le plus efficace ? Celui qui fera connaître et reconnaître votre activité ?

La communication n’est pas un domaine où l’on mise toutes ses billes sur un seul cheval. Il est essentiel que l’information que vous souhaitez véhiculer passe par différents canaux. Multiplier ces canaux, c’est multiplier ses chances d’atteindre sa cible.

Pour autant, communiquer ne signifie pas faire de la promotion par tous les moyens existants. C’est d’autant plus vrai quand on est une petite structure. Dans une entreprise individuelle, le patron est également le chargé de communication, qu’il le veuille ou non. Or, tout le monde n’aime pas investir son temps dans sa communication. Et c’est normal : car quand on est artisan, commerçant ou prestataire de service, on ne s’est pas engagé dans cette profession pour être administrateur, commercial et chargé de communication. Alors, que faire ?

Et bien j’ai une bonne nouvelle pour vous : pour réussir, il faut faire ce qu’on aime de la manière que l’on aime. Facile à dire ? Parmi toutes les manières de communiquer que vous connaissez, réfléchissez à celles qui vous vont le mieux : c’est celles qui vous demandent le moins d’effort et dans laquelle vous éprouvez du plaisir. Listez-les. Recherchez ensuite les moyens de développer cette technique et rendez-là systématique. Faites-en votre mode de communication privilégié. Cette méthode est développée en consultation de coaching en communication ou dans mes séminaires de formation et donne d’excellent résultats.

Pour le reste, c’est à dire, ce que vous pensiez être obligé de faire pour communiquer : trouvez le moyen de déléguer, cherchez comment l’adapter pour le faire avec plaisir ou bien, (et c’est souvent ce qu’il y a de mieux à faire) faites une croix dessus, sans remord et sans regret !

Cet exercice vous procurera très rapidement une grande satisfaction et vous enlèvera un poids considérable des épaules : celui de faire quelque chose que vous ne vouliez pas faire. On se sent déjà plus léger, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *