Le rédactionnel dans vos supports de com : à qui écrivez-vous ?

Vous devez parler de vous ou de votre activité dans une plaquette, un site Internet ou un autre support de communication ? Voici quelques conseils pour se faciliter la rédaction et le point sur les écueils à éviter sur un point essentiel :

 

A qui écrivez-vous ?

Pour savoir comment rédiger, il faut être au clair sur le destinataire du message, son niveau de connaissance du sujet et surtout, sa motivation à vous lire !

Si vous écrivez à des jeunes, il ne faut pas pour autant employer un langage « jeune’s » qui vous serait étranger. On ne communique pas bien quand on se déguise. Par contre, rien ne sert de leur parler de leur plan retraite si vous souhaitez leur vendre des prestations bancaires : la plupart du temps, ça ne les intéresse pas !

 

On récapitule : parler ou communiquer vers quelqu’un, ce n’est pas le singer, c’est trouver un terrain d’entente. Le challenge de la communication, c’est un peu comme draguer quelqu’un que vous venez de rencontrer : il faut lui montrer de l’intérêt, de l’estime, de la compréhension, du respect et se montrer digne de confiance.

 

Nos conseils en la matière :

  1. N’essayez pas à tout prix d’adopter le langage de l’autre si ce n’est pas du tout le vôtre.
  2. Assurez-vous que le destinataire du message connaisse les termes techniques que vous souhaitez employer. Certes, quelques termes techniques et vous aurez l’air « pro » en montrant que vous maîtrisez le sujet. Mais trop de mots alambiqués et vous perdrez votre lecteur en chemin !
  3. Trouvez un sujet ou une entrée en la matière qui intéresse le destinataire du message. Imaginez-vous en train d’avoir cette conversation avec la personne pour vérifier que cela va l’intéresser (c’est une techniques comme une autre ;-)).
  4. Mettez-vous à la place de la personne visée pour voir dans quelles circonstances elle pourrait avoir envie/besoin de ce que vous voulez lui proposer.
  5. Personnalisez le discours.

 

Et pour tester cette méthode à toute épreuve, vous pouvez aussi convaincre un inconnu de voir accompagner pour boire un café en ville. Ça marche aussi !*

 

Et prochainement, les conseils pour le rédactionnel !

 

 

 

* La rédaction ne saurait être tenue pour responsable des succès et échecs en la matière.

 

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Vos nouveaux ambassadeurs

 

On pense spontanément que la publicité doit mettre le paquet sur les prospects pour gagner de nouveaux clients. Et c’est vrai. Pour autant, il ne faut pas négliger toutes les personnes avec qui vous êtes en relation professionnelle : vos fournisseurs, salariés, etc… sont vos premiers ambassadeurs !

 

Le calcul est simple : votre prospection vous a amené un nouveau client. Il ne vous connaît pas encore. S’il n’a aucune référence, il prend quelque part le « risque » de travailler avec vous. A contrario, un nouveau client recommandé par l’un de vos fournisseurs viendra en toute confiance. Car la recommandation est toujours plus efficace que n’importe quelle publicité bien faite.

 

Aussi, chouchoutez vos collaborateurs, fournisseurs, clients et anciens clients !

 

Comment ? Rien de plus simple :

  1. Transmettez quelques unes de vos offres commerciales de temps à autre avec un petit mot personnel.
  2. Papiers à entête, devis, factures, bons de livraison, cartes de visite, etc… sont de fantastiques supports pour faire passer des informations : offres promotionnelles par exemple, ou événements de l’entreprise. Ils devront être changés régulièrement et surtout, être à jour ! Attention aux infos périmées, c’est contre-productif.
  3. Pensez à eux de manière personnalisée au moment de l’envoi des cartes de vœux, c’est essentiel !
  4. Dès que vous entendez que l’un de ces ambassadeurs a parlé de vous à un tiers, faites-lui un retour, pensez toujours à le remercier !

 

Un peu de bon sens, de disponibilité et de considération feront toujours la différence. Prenez le temps !

 

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Le sens de lecture : élément clé de la mise en page

 

Quand on réalise un support de communication sur papier, son sens de lecture est un enjeu majeur : si le message n’est pas placé de manière optimale dans la page, il n’accrochera pas le lecteur. Ensuite, le cheminement à travers les informations fournies par le support doit être aussi fluide que possible et respecter le sens de lecture naturel des documents. Quand ils sont bien pensés, ces deux éléments conjugués vous assurent une bonne lisibilité du document. Et qui dit bonne lisibilité, dit plus de chance d’attiser la curiosité du lecteur !

 

L’accroche

Placez votre titre au milieu du tiers supérieur de votre document. L’œil cherche naturellement dans cette zone. Si l’information est placée plus haut, il faut faire un petit effort – certes inconscient – pour la trouver. Faites court : le titre est lu en moyenne 5 fois plus vite que le reste du document. Le blanc qui entoure le titre joue un rôle d’accélérateur de la lecture.

Sens de lecture
Zones stratégiques

 

 

Lecture de l’œil

D’une manière générale, notre œil effectue une lecture en Z quand on prend un document en main pour la première fois. Il commence en haut à gauche, chemine vers la droite, traverse le document et recommence. Observez les publicités des grandes marques : l’information importante est toujours placée à droite, le plus souvent en bas.

 

Plusieurs éléments peuvent le faire dévier de cette direction

  • Les images : l’œil s’intéresse aux légendes quand elles soulignent les images : c’est donc un endroit stratégique pour placer de l’information.
  • Les titres des paragraphes : ils permettent de prendre connaissance de l’articulation du document, de lire en diagonale. Privilégiez les titres courts.
  • Les mots en gras, en couleur, ou soulignés ponctuent le texte : attention à ne pas mélanger les styles, cela jure au niveau de la mise en page.

 

Créez votre document puis relisez cet article pour apporter les corrections éventuelles !

 

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17  Scroll to top